Foundry VTT, une nouvelle table de jeu en ligne

Cela fait maintenant quelques mois que je suis de près l’avancée de ce logiciel de jeu de rôle en ligne.

Pour un explicatif de ce qu’est le jeu de rôle en ligne vous trouverez par exemple la vidéo de John Lang (Auteur de Naheulbeuk).

Pour ceux qui ne savent pas ce que propose ce type de logiciels :
On appelle ça un VTT ou Virtual Tabletop, il en existe plusieurs qui proposent a minima un chat avec lancement de dés, un espace pour les battlemaps et des fiches de personnage. Parmi les plus actifs ces temps-ci on dénombre Roll20, Fantasy Grounds et Tabletop Simulator, d’autres sont gratuits et complets mais sont en perte de vitesse comme Maptool ou Rolisteam et on retrouve plusieurs acteurs émergents comme Foundry VTT, Yag et Let’s role. Comme vous pouvez le constater la concurrence est rude !

Suite au scandale qu’à connu Roll20 l’année dernière et à un vol de données qui a eu lieu dans la foulée (représailles ?) de nombreux rôlistes dont pas mal de streamers ont cherché une solution alternative, le marché s’est libéré, surtout sur les solutions de type cloud similaire à Roll20.

C’est exactement le cas de Foundry VTT qui commence à prendre de l’ampleur dans le milieu. Il est en phase Beta et la release devrait sortir aux alentours de mars 2020.

La prouesse de Foundry VTT c’est d’offrir un logiciel qui peut être installé localement sur Windows, Linux et prochainement sur Mac OSX. Mais aussi sur son propre serveur dédié, des instructions sont disponibles pour installer sur un serveur Amazon ou Digital Ocean. Pour ma part je le fais tourner sur mon Raspberry Pi, un micro pc de la taille d’une carte de crédit qui ne vaut pas plus de 35 euros, c’est suffisant pour les fonctionnalités de base mais un peu limite pour l’éclairage dynamique.
Foundry VTT n’a donc besoin d’aucune installation côté joueur, on accède juste à un site internet ! Et c’est donc 100% gratuit de leur côté. Pas d’inscription, et pas de limite de nombre de joueurs.

La disposition ressemble assez à Roll20, à droite on dispose de plusieurs panneaux dont le chat, une gestion d’initiative pour les combats, un catalogue d’objets, de scènes (battlemaps), de journaux, de tables aléatoires, des playlists audio et les compendium d’entités de toutes sortes. (Objets, classes, sorts,…) spécifiques à son système de jeu. Le compendium proposé de base comprend tout le SRD, bestiaires, sorts, classes,…

L’interface reprends la simplicité de Roll20

L’interface reste claire, chaque onglet peut en plus être séparé du panneau de droite.

Chaque onglet peut être séparé du panneau de droite

Les fonctionnalités de base sont faciles d’utilisation. On peut dessiner des formes, mesurer, et poser des pions de personnage ou d’ennemis.

On peut dessiner librement et ajouter des images sur la carte.

Le logiciel dispose d’un lecteur audio intégré avec des playlists, nouvellement d’un chat audio et vidéo (avec un peu de configuration côté serveur). On profite aussi de l’éclairage dynamique poussé avec des sources de lumière et des murs. Plus original on a aussi des sources audio localisées (plus le pion se rapproche plus le son est fort), quelques effets visuels comme la neige et la pluie.

On peut aussi automatiser les calculs de dégâts et d’attaque car le système de ciblage vient d’être créé. Les développeurs qui s’occupent des différents systèmes supporter commencent à les mettre en place.

La communauté se retrouve par un wiki et sur le serveur Discord, et plein de rôlistes débrouillards proposent des “modules” qui améliorent le logiciel, des “compendiums” de règles ou proposent de nouveaux jeu sous forme de “systems”.

Pendant cette beta le modèle commercial est un abonnement sur Patreon à hauteur de 5 dollars par mois avec environ 2 mises à jour par mois ou un abonnement à 10 dollars avec une mise à jour par semaine.
A terme le logiciel sera vendu à prix fixe avec une utilisation illimitée, le prix est à définir mais j’estime que le prix sera inférieur à 50 euros, avec une sortie pendant le premier semestre 2020 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *